X-Men Revolution Index du Forum
X-Men Revolution

 
X-Men Revolution Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Dans un conflit africain (Thor) ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    X-Men Revolution Index du Forum -> Lieux importants -> Afrique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Anna Raven
Les Prodigies

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2010
Messages: 522
Localisation: Institut Xavier
Féminin
Autres Noms: Anna Marie, Rogue, Malicia
Âge du perso: 30 ans

MessagePosté le: Sam 15 Mar 2014 - 15:50    Sujet du message: Dans un conflit africain (Thor) Répondre en citant

C'était vraiment différent des conflits traditionnels entre les mutants ou vus à la télévision, un conflit maigrement médiatisé, mais qui pouvait faire autant de dégâts civils que l'Ukraine actuellement. Rogue ne connaissait pas beaucoup l'Afrique, un manque de renseignement et un manque de culture. Elle pouvait regarder sur l'internet, ce qui s'était passé avant, mais elle avait toujours des difficultés géographiques et ethniques dans cette mission. Elle décida d'enfiler aucun costume, portant un costume volé d'un certain ONG humanitaire. Elle se voulait discrète durant cette mission, en but de connaître le conflit nécessaire. La France avait intervenu dans ce conflit avec la permission de l'ONU contre des forces hostiles. Toutefois, elle ne comprenait pas qui était le belligérant, est-ce que c'était les chrétiens ou les musulmans? C'était donc un conflit très étrange pour elle.

La copine de Cole lui avait expliqué quelques renseignements autour des deux premières guerres centrafricaines, mais elle ne comprenait pas vraiment les différents liens. Elle lui expliqua d'autres guerres africaines comme l'Ouganda, le Rwanda et le Congo, mais encore une fois, c'était en dehors de ses compétences. De plus, elle hésitait vraiment à se fournir en renseignement dans l'Armée française par peur de faire des mauvais choix. C'était beaucoup plus simple dans le temps avec les anti mutants et les mutants. Aux États-Unis, il avait des organisations criminels et des milices, tout semblait si informel dans ce conflit. Le gouvernement ne semblait pas chercher la paix, et les milices pouvaient être aussi légal.

Au moins, elle connaissait les langues par sa consultation chez les autres membres grâce à son pouvoir mutant. Elle pouvait parler anglais, français, allemand et d'autres langues pour mieux comprendre la situation. Les chrétiens semblaient réellement dégoutés par cette guerre, plusieurs quittaient le territoire par crainte d'être toucher par un nettoyage ethnique. Elle était installée à Bouar depuis quelques jours laissant quelques messages à la base des Prodigies sur son travail. Ces messages pouvaient paraître confus, par sa méconnaissance du sujet. Dans la première journée, elle avait émit plusieurs messages sur les chrétiens qui partaient de la ville centrale à cause du gouvernement musulman. Dans la deuxième journée, elle était quand même confuse par les différentes ethnies habitant le territoire. Dans la troisième journée, elle avait discuté beaucoup plus des richesses économiques du territoire et le témoignage d'un centrafricain autour de l'exploitation de leur territoire.

Finalement arrivée à la quatrième journée, d'une façon assez humoristique, elle demanda une aide de plus pour mieux comprendre le territoire en question. Avec Bruce dans l'équipe, c'était très facile de faire le voyage grâce à ses avions sophistiqués ou, en alternative, le pouvoir de voler de Pavel ou de Thor pouvait aussi aider. Donnant son indication et sa place, elle donna aussi des renseignements supplémentaires sur les gens qui habitaient le territoire ou les mouvements civils.

_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 15 Mar 2014 - 15:50    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Thor Odinson
Les Prodigies

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mar 2011
Messages: 247
Masculin
Autres Noms: Eric Marshal
Âge du perso: 21 ans

MessagePosté le: Sam 22 Mar 2014 - 04:46    Sujet du message: Dans un conflit africain (Thor) Répondre en citant

Debout, les mains appuyées sur la balustrade de la terrasse, Thor observait le panorama. Devant ses yeux se dressait les montagnes, où couraient les animaux qu'il pourchassait enfant, s'imaginant en guerrier de légende, en colosse n'ayant d'égal à sa force que son honneur et sa bravoure. À leurs pieds étaient montés les murs de la ville, parcourus chaque heure de chaque jour depuis maintes vies par la garde veillant au bien être des premières maisons. S'entremêlaient là les maisons et les commerces, les tavernes sales et bruyantes et les forges de moindre importance. Ainsi s'étendait un tapis d'une vie bruyante, festive et belliqueuse, jusqu'à ce que maisons deviennent tentes et rues des arènes de sables où s'affrontaient chaque jour des frères et des amis, armes au poing, mais sourire aux lèvres, n'ayant pour ennemi que leurs limites et leur orgueil. Ces arènes qu'il avait haïes avant d'aimer, où il avait connu l'âpreté des premières défaites et la douceur des premières victoires.   
Son regard posé sur elles, il s'attarda sur un combat qui résonnait dans la vallée plus fort que tous les autres. S'y tenait un homme aussi grand que gras, maniant une hache lourde comme s'il s'était agi d'un bâton de bois. Et face à lui, petite et frêle, résistait une femme aux cheveux de jais, maniant une épée si légère et si fine que, même de prêt, elle eut été difficile à distinguer. L'un était Volstagg et avait accompagné Thor dans plus de bataille qu'une vie suffirait à compter. C'était plus qu'un ami, un frère d'arme et d'âme. Quant à elle, si frêle elle était, fragile elle n'était point. Sif était son nom, guerrière sa qualité. Si elle lui avait fait connaître la poussière des arènes, c'était la découverte d'une autre douceur que Thor lui devait. Elle était la première femme qu'il eut aimée, la première à l'avoir aimé aussi. Et pourtant..   
Tout Asgard était là, à ses pieds. Chaque détail passant à sa vue animait un souvenir heureux ou terrible, précieux quoi qu'il en soit. Et pourtant son coeur n'appartenait plus entièrement à cette terre qui un jour serait sienne. Toujours il répondrait à l'appel, mais plus jamais il ne détournerait ses pensées de Midgard. Ce monde étrange, à la fois fragile et puissant, mortel et pourtant, étrangement éternel. Il y avait connu des hommes plus grands que les dieux, des femmes dont la vaillance ferait rougir de honte les Valkyries. Il y avait également connu la souffrance, la trahison et le chagrin. Il y avait vu de la grandeur comme jamais auparavant, de petits êtres que l'univers ignorait se dresser, donner un sens à une vie plus courte que celle d'une torche. Il y avait connu une femme, qui plus que tout autre lui avait fait comprendre ce qu'était la force. Oui, si Asgard était sa patrie, Midgard était devenu son foyer...

 
Ce fut en sursaut que Thor sortit du sommeil. L'esprit encore embrumé de songes, il ne put s'empêcher de penser que ses rêves d'Asgard étaient de plus en plus fréquents, de plus en plus réels. C'étaient des rêves emplis d'une nostalgie étrange, provoquée par le manque de Midgard, comme si être séparé de ce monde, même en rêve, lui était devenu insupportable. Et chaque fois, le point culminant de cette nostalgie était le même, la même. Comprenant le sens de ses rêves sans vouloir accepter leur signification, il ne remarqua qu'après un temps que c'était une alarme qui l'avait réveillé. Aucun danger à l'horizon, simplement une alerte, le signal que l'un des membres de l'équipe avait besoin d'une aide.   
Se levant en grognant, le colosse blond prit tout juste le temps de s'habiller avant d'aller voir de quoi il en retournait. La lecture fut brève. C'était Rogue. Elle était partie, quelques jours plus tôt, en Centrafrique. La période était funeste pour ce pays, la guerre civile qu'il subissait, car c'était bien de ça qu'il s'agissait, rappelait de sombres heures du continent africain.   
S'il se souvenait bien, la mutante intouchable, du moins pour les autres, avait décidé de laisser le costume au placard, dans un premier temps, afin d'établir un contact serein avec la population civile. Ce fut donc naturellement que Thor suivit son exemple, laissant sa tenue asgardienne au profit de vêtements civils simple, guère plus qu'un chandail blanc et une paire de jeans, ne gardant que son marteau pour signifier son identité, mais surtout pour pouvoir voler jusqu'à sa destination.   

 
C'est ainsi que, quelques heures après que celle qu'il appelait en lui même sa Valkyrie ait envoyé son appel, le dieu nordique descendit du ciel à l'abri des regards entre deux petites maisonnées.   
Rejoindre la localisation de sa partenaire fut rapide et le chemin sans encombre. Certains se retournaient sur lui en le croisant, cherchant à se rappeler d'où ils connaissaient son visage ou bien à savoir quel genre d'homme portait un marteau à la ceinture. À quelques reprises il entendit se murmurer son nom, un nom connu de l'Afrique, parfois craint, souvent respecté, et occasionnellement aimé.   
Mais au fond Thor ne faisait guère attention à tout cela. Ce qu'il voyait, lui, était plus sinistre. Partout où son regard se posait, il percevait les traces des affrontements, souvent discrets. Les combats s'étaient souvent déroulés à l'arme contondante ou bien blanche. Un signe, dans un pays tel que celui-ci, que c'était le peuple qui s'entretuait. Ce fut peu avant d'atteindre sa destination qu'il vit le pire. Pour un œil non avisé, ce n'aurait été qu'une trace de sang parmi d'autres. Mais l'oeil de Thor avait observé maintes guerres et nombres de combats. Chaque éraflure, chaque pierre déplacée, dessinait dans on esprit la scène qui s'était déroulée. Et il voyait, là où il n'y avait plus que le silence, une mère se faire battre à mort pour protéger son fils, un enfant petit et fragile, de guère plus de huit ans, dont les doigts râpèrent le sol lorsque les miliciens l'attrapèrent enfin. Il détourna le regard, força son esprit à ne pas continuer, car il savait déjà que les hommes armés n'avaient laissé ni l'enfant ni la mère en vie.   
Mais cette image qu'il n'avait pas voulu voir lui rongea l'esprit et le moral, si bien que, lorsqu'il rejoignit enfin Rogue, ses épaules étaient basses, son visage grave, fermé, et dans ses yeux se lisait une douleur de l'âme, celle d'un père voyant son enfant piétiner ses valeurs et tout ce qu'il avait pu faire pour lui. Car il avait cherché à aider l'Afrique, avait tenté d'en faire un continent égal aux autres, plus grand peut-être, et voilà qu'un dieu stupide et des adorateurs haineux bafouaient ses efforts, ceux de bien des peuples.   
Et l'ONU, courageux comme toujours, qui n'envoyait qu'un pays, qu'une armée frileuse, pour servir non pas de frein à cette horreur, mais d'arbitre tout simplement.   
Il frappa à la porte de la planque provisoire de la belle de manière un peu sèche tandis qu'il se souvenait du Rwanda, des images qu'il en avait vues et des articles qu'il avait lus sur le sujet. Et la ressemblance fit naître en lui une sourde colère, car le Rwanda n'avait rien appris à l'occident, que celui-ci préférait encore laisser mourir tout un peuple plutôt que de prendre ses responsabilités. Oui, la colère montait, mais le dieu du tonnerre la contint, la focalisa, la résumant en deux mots. Plus jamais.   

_________________


Revenir en haut
Anna Raven
Les Prodigies

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2010
Messages: 522
Localisation: Institut Xavier
Féminin
Autres Noms: Anna Marie, Rogue, Malicia
Âge du perso: 30 ans

MessagePosté le: Dim 6 Avr 2014 - 00:01    Sujet du message: Dans un conflit africain (Thor) Répondre en citant

Elle avait toujours eu une mauvaise perception de l'Afrique, on peut surtout blâmer les médias de diffuser des images désolants de ce continent. Il avait quand même des merveilles culturelles en Afrique, étouffés par les guerres et les famines qui ont passé sur le territoire. De plus, plusieurs pays occidentaux et ONG ont essayé d'aider plusieurs de ces pays en crise, mais on ne peut pas ignorer tous les problèmes qui sont accentués par des frontières coloniaux et des mélanges ethniques meurtriers. La libéralisation de plusieurs pays a surtout créé d'énormes problèmes peu après. Anna Raven était en train de relaxer à l'ONG Reporters Sans Frontières. Elle se sentait quand même mal de vivre confortablement quand elle avait les pouvoirs de changer les évènements. L'ONG diffusait bien sûr cette image de l'Afrique détruit et des massacres religieux importants, mais au moins ils parlaient de problèmes que dans plusieurs pays veulent juste ignorés. En plus, Genosha, malgré sa construction politique récente n'avait pas beaucoup aidé à diffuser les images de paix. Ils n'ont même pas réglé les problèmes des pirates somaliens, voisins d'eux. Anna habitait dans un bâtiment reconverti pour les journalistes. Plusieurs journalistes doutaient bien sûr de l'identité de Malicia, mais c'était surtout un signe de protection pour la plupart d'entre-eux. Elle avait envoyé le message depuis quelques temps et vu la vitesse de plusieurs membres, c'était très facile de la rejoindre.

Habillée avec un bon chandail kevlar, elle donnait quand même l'illusion d'être humaine. Dans certains clans, elle se doutait que les mutants n'étaient pas le bienvenue. Après quelques heures, elle a entendu la porte cognée. Un peu seul dans son coin avec quelques journalistes et certains civils blessés et soignés par les Médecins sans Frontières. Elle a décidé de répondre à la porte... de toute façon, le coin était habituellement sécurisé... c'était soit un Prodigies ou un groupe armé. Ouvrant la porte, elle voyait bien que Thor avait une mine affreuse. Celui-ci ne doit pas être encore habitué à vivre dans des problèmes de guerre aussi sauvages. Rogue avait vécu presque le même problème. En plus, de très mal comprendre les problèmes, elle avait l'impression de rien comprendre et de rien aider. Peut-être que les Prodigies ont préparé une certaine tactique pour régler ce conflit rapidement.


-Dis donc... tu as une mine affreuse, je croyais que tu allais être plus heureux de me revoir. Elle disait surtout cela en blague, peut-être que c'était mal choisi de sa part, mais elle était très loin de comprendre tout ce qu'il était en train de se passer. Elle voulait surtout compresser les pressions aussi, elle avait quand même une bonne relation avec Thor. Une relation quand même très étrange pour elle encore, mais elle pensait peut-être aller plus loin qu'une simple relation entre amis, surtout depuis que Rémy avait disparu. J'ai appelé le central, car je ne sais pas trop comment définir tout ce qu'il se passe actuellement ici. Je connais très mal les religions et les différents acteurs qui s'affrontent. Je peux vous dire combien de gens sont entre les bases, mais c'est bien ma limite. J'espère que je ne te dérange pas d'une autre mission. En tout cas, ce n'était pas mon but.

Respirant un moment, Thor avait quand même une certaine ossature devant elle. Il était beaucoup plus imposant que la plupart des différents êtres humains et même mutants. Certains journalistes tournaient autour de l'entrée. Rogue fit signe à Thor de suivre dans la cafétéria improvisé du bâtiment de l'ONG.
_________________


Revenir en haut
Thor Odinson
Les Prodigies

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mar 2011
Messages: 247
Masculin
Autres Noms: Eric Marshal
Âge du perso: 21 ans

MessagePosté le: Mar 3 Juin 2014 - 05:12    Sujet du message: Dans un conflit africain (Thor) Répondre en citant

Et elle était là, devant lui. Quelques mots seulement et déjà un léger sourire naissait sur les lèvres de Thor. Heureux de la revoir ? La voir était son seul plaisir depuis bien longtemps. Depuis Arkham en réalité. Tout n'était alors devenu que devoir, travail, sacrifice. Tout sauf elle. Amoureux ? Certainement pas, l'ancien Vengeur était juste séduit, fasciné. Un peu attiré aussi, peut-être, certainement, après tout il n'était fait ni de glace ni de pierre.
Mais peu importait au fond ce sourire naissant, cette allégresse passagère et peut-être partagée, procurée par la vision de l'autre. Déjà, derrière Anna, Thor voyait les silhouettes des journalistes et des bénévoles s'agiter soit se plier, luttant contre ou étant submergé par cette guerre qui cachait son nom derrière des civils.
Ce fut sans répondre qu'il la suivit. Les seules répliques qui lui venaient à l'esprit étaient soit dures, soit cruelles, soit haineuses. Rien qui aurait pu détendre l'atmosphère ou soulager l'héroïne. Car comment apporter le moindre soulagement lorsque le seul mot qui lui venait pour décrire ce qui arrivait était "humanité".

"Guetter la naissance d'un nouveau conflit humain/mutant toute la journée est une mission que je suis heureux de voir interrompu."

Des semaines qu'il ne faisait que ça, observer les internet et toute forme de média à la recherche de l'élément qui déclencherait un nouveau conflit. C'était une de ses convictions intimes. Thor considérait comme inéluctable le retournement de l'avis général contre Genosha. À vrai dire il trouvait toute l'idée de Genosha dangereuse. Confier une nation à des hommes tels que Ra's Al Ghul et Lensher. En espérant quoi ? Que le professeur Xavier arrive enfin à leur faire entendre raison ? En plus de cinquante ans, il y avait toujours échoué, et le grand blond voyait mal comment il pourrait y arriver maintenant, après tout ce qui était arrivé.

"Même si j'admets que j'aurais préféré faire une pause dans d'autres circonstances..."

Enfin arrivé à la cafeteria, c'est sans attendre qu'il se laissa aller sur une chaise, s'asseyant lourdement, comme épuisé, à tel point que la chaise émit un grincement inquiétant sous son poids accompagné d'un lourd soupir.

"Enfin... Ce n'est pas vraiment surprenant que tu n'y comprennes pas grand-chose. Je t'avoue que moi-même je ne saisis pas bien la nature de ce conflit. Il n'y pas d'élément déclencheur, pas d'accident ou de règlement de compte qui aurait lancé le conflit. Simplement l'instabilité politique et leur fameux dieu."

Faisant une petite pause, il regardait ses mains en parlant, des mains qui tremblaient légèrement.

"Le même dieu en plus. Nous avons juste deux groupes de personnes qui s'entretuent parce qu'ils n'honorent pas leur dieu exactement de la même façon. Et encore ce n'est pas si évident que ça. Les prières diffèrent, les rites, mais pas le message. Comment en arrive-t-on a s'entretuer pour une simplement question de forme... de protocole ? Ces gens trahissent la foi même qu'ils défendent et pourquoi ? Parce que l'un est circoncit et l'autre mange du porc ?"

Marquant une nouvelle pause, Thor eut un sourire étrange, à la fois las et nostalgique.

"Le pire étant que la seule solution qui j'arrive à imaginer est bien pire que le problème... Plus brève, mais terrible.."

Sa voix n'était presque qu'un murmure tandis que dans sa tête se jouait la solution imaginée. Un torrent tombant du ciel, effaçant tout et tout le monde sur son passage. Un pays entier anéantit par les éléments, le tout faisant résonner un seul message dans le coeur des croyants. Dieu était en colère. Mais c'était là l'oeuvre d'un Thor encore jeune, un Thor qui n'avait jamais réellement vécu que dans les illusions qui composaient la mémoire du mutant. Une telle scène, produit du divin ou non, n'avait sa place ni à cette époque ni sur ce monde.

"A moins..."

Il y avait sur Terre bien plus d'une sorte de divin, et de nombreuses manifestations, tout aussi variées que l'étaient les peuples de Midgard.

"Une voix... La raison a besoin d'une voix. Ni la mienne ni la tienne, ni celle d'aucun blanc pétri de supériorité et de paternalisme... Mais..."

S'il existait, cet être éloquent et sage capable de toucher le coeur de chacun, s'il vivait vraiment un tel personnage dans ce pays. Pourquoi n'aurait-il pas déjà parlé ? Était-ce donc là leurs seules options ? L'ignominie ou l'illusion ?

_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:57    Sujet du message: Dans un conflit africain (Thor)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    X-Men Revolution Index du Forum -> Lieux importants -> Afrique Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
revolution © theme by oggy 2010
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com