X-Men Revolution Index du Forum
X-Men Revolution

 
X-Men Revolution Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: La douleur du sang (Bruce - A. Leandro - Autres) ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    X-Men Revolution Index du Forum -> Lieux importants -> Russie -> Novossibirsk
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Pavel Raspoutine
Les Prodigies

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2010
Messages: 131
Localisation: Sibérie, Russie
Masculin
Autres Noms: Mutant Red Son
Âge du perso: 58 ans (24 ans)

MessagePosté le: Dim 12 Déc 2010 - 23:18    Sujet du message: La douleur du sang (Bruce - A. Leandro - Autres) Répondre en citant

Tranquillité dans les brumes, des larges plaines et la vie difficile, on retrouve parfois le sourire de l'humeur vexante de l'histoire de la Russie, froideur de l'hiver, Russie connu pour bien son froid et aussi son histoire d'États inconcevables dans notre monde. Le train était toujours très long, surtout ce genre de vieux trains, vacances rudes, agent double réservé depuis de nombreuses années. Un temps, on regarde le soleil, et on oublie tout, une beauté naturelle qui oublie tous les dilemmes politiques et la vie de l'horreur et de la désolation. Devant un monde humain, pas si parfait qu'on essaie de nous croire, on se retrouve confortable devant le seul siège de la nature. On oublie le communisme, le peuple, le socialisme, le capitalisme, le terrorisme et tout le reste pour se concentrer devant la beauté égalitaire naturelle de ce monde. Nez coulant après un vilain rhume, grand manteau noir étendu sur son siège, seul dans les conditions morales, un silence rouillé et un recul de notre monde.

Travail pour le SVR, le KGB du capitalisme russe, terroriste dans la Red Force, on se retrouve que dans une certaine pensée inégalitaire depuis quelques temps. État mafieux, digne du régime Tsariste ou du régime Stalinien, on ne retrouve plus l'humanité qu'on souhaitait vraiment au début du temps. Nihilisme créer pendant le régime tsariste impitoyable de la monstruosité et des différents massacres qu'on peut retrouvé dans l'histoire. Le peuple russe a vraiment souffert devant les autres peuples quand on prend en compte uniquement les peuples nordistes. Il a travaillé dans la ferme comme une grande majorité des Raspoutine, grande nostalgie de retravailler là-bas. La jeunesse de revoir que les Raspoutine poussent aussi vite que le jardin de la grand-mère. Sibérie est la plus belle place au monde pour des Raspoutine, se retrouver dans une nature abondante.

Une envie de s'arrêter, d'arrêter le train en pleine vitesse pour regarder la paysage. Non, la vie roule beaucoup trop rapidement pour plusieurs personnes, la vie doit toujours roulée très rapidement avec beaucoup de pressions aux niveaux des rails. Arrivant au vieux port, allumant sa cigarette comme un sinistre à New York. Le soleil était en train de se coucher, une brume disparaît dans le même temps pour voir...


« - J'espère que tu as fais un bon voyage, mon petit Bruce...
   - Cela fait combien de temps, Pavel?
   - Environ vingt ans... la fin de la guerre froide, un mur s'est effondré et abandonné aux mains du capitalisme sauvage de Reagan. Pas une grande reconnaissance de l'histoire. Histoire brève, je pense, tu voulais une rencontre entre moi, la Famille Leandro et ton enfant... ? »

_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 12 Déc 2010 - 23:18    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Bruce Wayne
Les Prodigies

Hors ligne

Inscrit le: 18 Nov 2010
Messages: 90
Localisation: New York City
Autres Noms: Batman / The Dark Knight / Le Chevalier Noir
Âge du perso: 39 ans

MessagePosté le: Mar 21 Déc 2010 - 22:58    Sujet du message: La douleur du sang (Bruce - A. Leandro - Autres) Répondre en citant


Ciel tombant dans les illusions du silence.
Marqué par le marasme des idées.
Retomber dans le choc de l'impatience.
Consolidées par des suicidées.
Renfermé dans l'aile de la confiance.
Retomber dans le résultat de la destruction.
On retrouve l'indifférence.
Frapper dans la malédiction.


Vieillard devant le studio du métro, vieillard qui attends avec une grande impatience un vieil ami, qui n'avait pas changé depuis l'époque. On se retrouve dans le même versets des rêves et du désespoir. Vous pensez encore que le monde est aussi simple qu'on peut le retrouver dans un dictionnaire de l'être humain. Premiers mots délaissés dans le vide de la brume, on retrouve le calme de plusieurs années et d'une certaine nostalgie.

« Les paroles sont rudes, je n'avais pas tant de rides avant notre dernière discussion. Les gens ont toujours pensé après que ce mur s'effondre, on croyait toujours à un monde meilleur. Ce rêve est parti comme dans la perception de Goodbye Lenine. Je pensais comprendre ce monde sans effort vraiment intellectuel en adoptant peut-être une logique politique avec une idéologie beaucoup plus humaniste, mais finalement, je retombe dans le fantasme de certains adolescents pervertis par le pensée de l'Institut Xavier. On récolte toujours ce que les mauvais rêves nous donnent. »

Silence.

Impatience.

Confiance.

Indifférence.

« Oui, en effet, monte dans ma voiture, on doit parler ensemble. Tu vas rencontré ma famille et les Leandro. Je ne sais pas si tu reçois le New York Times ici, mais d'une façon, tu vas bientôt tout connaître. »

 
 

_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:48    Sujet du message: La douleur du sang (Bruce - A. Leandro - Autres)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    X-Men Revolution Index du Forum -> Lieux importants -> Russie -> Novossibirsk Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
revolution © theme by oggy 2010
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com